Témoignages de baluchonneuses

Mme R. encore bien autonome vit seule et me reçoit mécontente que sa fille m'ait demandé de veiller sur elle pendant son absence : « Je n'ai besoin de personne, je me débrouille très bien toute seule !

Allez dans votre chambre, je viendrai vous chercher quand j'aurai préparé le souper. » Ce qu'elle fit 3 soirs d'affilée, je n'avais alors plus qu'à m'asseoir silencieusement à sa table, manger une assiette de riz blanc, l'observer faire notre petite vaisselle en ronchonnant, et me promener la journée dans le parc voisin.
Petit à petit cependant, elle s'est laissée apprivoiser pour découvrir combien elle appréciait une présence auprès d'elle et qu'une bonne ratatouille accompagnait avantageusement son riz !

- Muriel , 08/10/2013

Retour aux témoignages